Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie

Vers une thérapeutique personnalisée de l'hidradénite suppurée ?

hidradénite suppurée/maladie de Verneuil

La maladie de Verneuil ou hidradénite suppurée est une dermatose inflammatoire chronique qui touche les zones riches en poils. Cette maladie fréquente touche 1% de la population française mais reste méconnue du grand public.

En effet,la localisation dans des zones très intimes des lésions, les odeurs et les écoulements qui en découlent conduisent les patients à taire leur maladie. De plus, il s’agit de la maladie cutanée où le taux de suicide est le plus élevée et la qualité de vie la plus basse. Aucun traitement consensuel n’existe à ce jour pour traiter les patients souffrant d’hidradénite suppurée.

U955 Hidradénite Suppurée
Zones riches en follicules pileux affectées par l’hidradénite suppurée (Saunte et al, JAMA, 2017)

C’est une maladie complexe et multifactorielle associant prédispositions génétiques, facteurs environnementaux et anomalies de la réponse inflammatoire et immunitaire.

Le premier événement conduisant à l’apparition des lésions semble être l’occlusion du follicule pileux suggérant que le follicule pileux est le primum movens de la maladie. Notre équipe de recherche s’intéresse aux cellules souches du follicule pileux. Nous avons mis en évidence, dans un précèdent travail financé par la Société Française de Dermatologie, que ces cellules produisaient des molécules inflammatoires qui attiraient les cellules du système immunitaire (Hotz C. et al, J. Invest Dermatol, 2016). La poursuite de nos travaux a permis de comprendre l’origine de cette anomalie des cellules souches du follicule pileux. Cependant, ce mécanisme n’est pas observé chez tous les patients souffrant d’hidradénite suppurée.

Le but de notre projet est de pouvoir identifier par un test simple diagnostic l’anomalie à l’origine du profil pro-inflammatoire des cellules souches du follicule pileux et de proposer une thérapeutique ciblant ce mécanisme à ces patients.

Ce projet a fait l’objet d’un financement partiel par la SFD (15 000 euros) et peut bénéficier de votre soutien.

Votre participation est importante pour augmenter le nombre de patients inclus dans cette étude. Plus ce nombre est important, plus la validité de notre test sera forte et permettra de proposer des thérapies adaptées aux patients souffrant de maladie de Verneuil.

→ Donnez ici pour aider la recherche !


Fiche du projet

Appel d’Offre Appel d’Offre Bourses de Recherche en Dermatologie
Mars 2019
Porteur du projet Sophie HÜE
Attribution 15,000 / 17,000 €

Ce projet a besoin de vous, ➜  aidez à le financer !
Thématique Hidradénite suppurée/maladie de Verneuil
Structure(s) de recherche Équipe 16INSERM U 955 (IMRB)
Laboratoire d'Immunologie
Institut Mondor de Recherche Biomédicale
CHU Henri Mondor
Mise à jour le 2019-06-15 12:00:00

En savoir plus sur dermato-info.fr

Remonter