Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie

Inhibition du checkpoint par blocage de CD39 et CD73 dans les lymphomes T

lymphome cutané

Activation de la réponse immunitaire contre le cancer : blocage des récepteurs CD39 et CD73 dans le syndrome de Sézary

Les lymphomes T cutanés sont développés à partir de globules blancs appelés lymphocytes T, situés dans la peau. Le syndrome de Sézary est une forme avancée de lymphome T cutané qui se présente sous forme d’une rougeur couvrant presque toute la surface corporelle et de cellules cancéreuses circulant dans le sang. Il n’existe pas de traitement curatif de ces lymphomes au stade avancé.

Au cours des 10 dernières années, de nouveaux traitements stimulant le système immunitaire appelés immunothérapie ont permis une avancée majeure en oncologie, en apportant des rémissions prolongées dans des cancers auparavant incurables. Parmi les molécules impliquées dans la régulation du système immunitaire figurent CD39 et CD73. Ces récepteurs sont présents à la surface des lymphocytes T entourant certains cancers, contribuant à inhiber les réponses du système immunitaire contre le cancer. Nos données préliminaires suggèrent que c’est le cas du syndrome de Sézary.

Notre étude vise donc à déterminer si le blocage de CD39 et CD73 pourrait activer l’immunité antitumorale dans ces maladies. Ce projet contribuerait à mieux comprendre le fonctionnement des lymphomes T cutanés et à développer un nouveau traitement contre ces maladies graves altérant la qualité de vie et mettant en jeu le pronostic vital des patients.

Adèle DE MASSON
Adèle DE MASSON · INSERM U976, Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris

U976

Fiche du projet

Appel d’Offre Appel d’Offre Bourses de Recherche en Dermatologie
Mars 2019
Porteur du projet Adèle DE MASSON
Attribution 20,000 €
Thématique Lymphome cutané
Structure(s) de recherche Onco-dermatologie, immunologie et cellules souches cutanées
Mise à jour le 2019-06-15 12:00:00

En savoir plus sur dermato-info.fr

Remonter