Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie

Exploration des mécanismes physiopathologiques entre la gale et les interactions bactériennes associées

gale

Analyse métagénomique du microbiome cutané

Analyse métagénomique du microbiome cutané

Bourse de post-doc financée (40.000 euros) grâce à un don du laboratoire Novartis au Fonds de dotation, après sélection indépendante par le comité des bourses de la SFD.

Charlotte BERNIGAUD, MD, PhD, dermatologue spécialisée en infectiologie travaille dans le service de Dermatologie de l'hôpital Henri Mondor à Créteil comme chef de clinique et au sein du laboratoire de recherche Dynamic à la Faculté de Santé de Créteil en lien avec l’école nationale vétérinaire d’Alfort et le laboratoire australien du Dr Katja FISCHER à Brisbane en Australie (QIMR Berghofer). Ses travaux de recherche portent sur la gale et les interactions entre agents microbiens au sein de l'épithélium cutané et notamment sur le microbiote cutané.

Dr Charlotte BERNIGAUD

Dr Charlotte BERNIGAUD

La gale demeure un sujet d’actualité préoccupant avec plus de 200 millions de cas dans le monde. Les enfants dans les pays tropicaux sont les plus touchés mais nul n’est à l’abri de cette maladie, injustement considérée comme bénigne. La gale est due à un parasite qui se loge dans la peau et dont on sait maintenant qu’il interagit avec les nombreuses bactéries cutanées ou « microbiote cutané ». Cette interaction peut conduire à la prolifération de bactéries pathogènes provoquant des infections sévères, parfois mortelles.

Dr Charlotte BERNIGAUD

Résumé

Ces dernières années, l’équipe dans laquelle je travaille a réussi à montrer une synergie fascinante « gagnant-gagnante » entre le parasite et ces bactéries cutanées, qui s’entraident pour survivre chez l’hôte qu’ils infectent. Le but de mon projet est de caractériser ces bactéries au sein du microbiote cutané, de comprendre comment elles collaborent avec le parasite et comment elles représentent un danger pour l’Homme. Des patients de 4 continents différents (France, Australie, Guyane et Inde) seront examinés et comparés. Des techniques de séquençage à haut débit seront utilisées pour analyser le très grand nombre de bactéries associées à la peau.

Dr Charlotte BERNIGAUD

Gale + bactéries cutanées

Objectif

Cette étude devrait nous permettre de découvrir de nouveaux mécanismes infectieux impliqués dans la gale et proposer de nouvelles thérapies.

Unités de recherche /service hsopitaliser de rattachement

  • Équipe de recherche Dynamic, EA 7380, Faculté de Santé, Ecole nationale vétérinaire d’Alfort, Maisons-Alfort & Créteil, USC ANSES, France
  • Service de Dermatologie, AP-PH, Hôpital Henri Mondor, Créteil, France
  • QIMR Berghofer Medical Research Institute, Infectious Diseases Laboratory, Brisbane, Australie

Fiche du projet

Appel d’Offre Appel d’Offre
Mars 2020
Porteur du projet Charlotte BERNIGAUD
Parrainage Olivier CHOSIDOW
Attribution 40,000 €
Sponsor Novartis
Thématique Gale
Structure(s) de recherche Équipe d’Accueil 7380
Mise à jour le 2020-07-21 13:00:00

Soutien

Novartis

En savoir plus sur dermato-info.fr

Remonter