Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie

Compétition clonale et charge mutationnelle : rôle et implication dans la carcinogénèse cutanée et lors d’un traitement par inhibiteurs de checkpoint

carcinome cutané

Bourse de mobilité universitaire attribuée après évaluation indépendante par le Comité des Bourses. Elle a été versée par la SFD et par le Fonds de dotation de la SFD grace au soutien de Capfinances et d’Archimed.

Diamantina Institute
Diamantina Institute

Ancienne chef de clinique en Dermatologie au CHU de Bordeaux, je suis actuellement en 3ème année de thèse en biologie cellulaire dans l’équipe TRIO2 (Translational Research on Oncodermatology and Orphean skin diseases) co-dirigée par M. Beylot-Barry et H. Rezvani au sein de l’unité INSERM 1312 (BRIC) à Bordeaux.

Mon projet

Dans la carcinogénèse des carcinomes épidermoïdes cutanés (CEC), il n'existe actuellement pas d'outil permettant de prédire pour une lésion précancéreuse donnée (kératose actinique) son potentiel évolutif vers une lésion cancéreuse ou CEC. De plus la multiplicité des lésions en zones photoexposées appelée "champ de cancérisation" est un enjeu thérapeutique. Une meilleure compréhension des facteurs favorisant la progression tumorale pourrait ouvrir la voie à de nouvelles cibles thérapeutiques efficace en termes de prévention primaire et secondaire

Mon projet aura lieu dans le cadre d’un post-doc de deux ans dans l’équipe du Pr Kiarash KHOSROTEHRANI, au Translationnal Research Institute, University of Queensland, à Brisbane en Australie.

Je vais y étudier :

  • les mécanismes de compétition clonale lors de la carcinogénèse cutanée : à partir d’une biobanque de biopsies de peau en zone de champs de cancérisation, ainsi qu’en utilisant un modèle de souris (“skinbow” pour les voies p53, Notch1 et Kras).
  • les variations de la charge mutationnelle présentes en peau insolée jouxtant des zones de champs de cancérisation en coordonnant une étude translationnelle au sein du service de Dermatologie et d’Oncologie (Princess Alexandra Hospital, Brisbane). J’y étudierai les variations de charge mutationnelle en peau insolée avant et pendant un traitement par immunothérapie (anti-PD1) et la corrélation entre la réduction de la charge mutationnelle et la réponse à ces traitements et à une diminution des lésions de KA et de CEC.
UBx INSERM Bric Trio2

Fiche du projet

Appel d’Offre Appel d’Offres formation à la recherche
Mars 2022
Porteur du projet Léa DOUSSET
Parrainage K. KHOSROTEHRANI
Attribution 55,000 €
Sponsors Société Française de Dermatologie10,000 €ArchiMed15,000 €Capfinances30,000 €
Thématique Carcinome cutané
Structure(s) de recherche INSERM U 1312 (BRIC)
Bordeaux Institute of Oncology
Université de Bordeaux
Queensland University
Situation (Ville) Bordeaux
Mise à jour le 2022-07-12 19:45:14

Soutiens

Société Française de Dermatologie ArchiMed Capfinances

En savoir plus sur dermato-info.fr

Remonter