Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie

Caractériser l’effet fonctionnel de l’expression de PR70-PP2A sur la machinerie de traduction dans le mélanome

mélanome

Une bourse SFD Master 2 recherche financée avec le soutien de Novartis (25.000 euros) après sélection par le comité des bourses de la SFD.

Patricia MONNET est interne en Dermatologie à Paris depuis 2016 et souhaite orienter son exercice vers l’onco-dermatologie. Elle va grâce à cette bourse, réaliser un Master 2 au cours de l’année 2019-2020 en intégrant l’équipe de recherche canadienne du Dr Alan Spatz (université McGill) qui s’intéresse au mélanome.

Jewish General Hospital, McGill

L’incidence du mélanome augmente de façon plus importante chez les hommes que chez les femmes et le sexe masculin est un facteur de mauvais pronostic indépendant pour la survie dans le mélanome à tous les stades. Récemment, l’équipe a révélé le rôle d'un gène du chromosome sexuel codant pour la protéine PR70, dans le développement du mélanome. Une plus grande quantité de PR70 dans les cellules cancéreuses ralentit la croissance tumorale, ce qui explique la survie plus longue des patients atteints de mélanome présentant un taux élevé de protéine PR70. Les derniers résultats démontrent que le PR70 peut réduire la croissance tumorale en réduisant la production de protéines nécessaires à la croissance des cellules cancéreuses.

L’objectif de mon travail est d’identifier les protéines modifiées par le PR70 pouvant servir de cibles thérapeutiques potentielles pour le traitement du mélanome.


Fiche du projet

Appel d’Offre Appel d’Offre Bourses de Recherche en Dermatologie
Mars 2019
Porteur du projet Patricia MONNET
Parrainage Alan SPATZ
Attribution 25,000 €
Sponsor Novartis (25,000 €)
Thématique Mélanome
Structure(s) de recherche Équipe 421Molecular Pathology Research Lab
Segal Cancer Centre
Lady Davis Institute
Université McGill
Mise à jour le 2019-07-19 19:50:38

Soutien

Novartis

En savoir plus sur dermato-info.fr

Remonter