Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie

Étude du dialogue entre les macrophages et les lymphocytes B tumoraux dans les LB-TJ.

lymphome cutané 12 cancers 80

Le projet

Le lymphome B cutané diffus à grandes cellules de type jambe (LB-TJ) est le plus agressif des lymphomes B cutanés et a un mauvais pronostic avec 50% de survie à 5 ans. Il est le plus souvent traité par une combinaison de polychimiothérapie et d’immunothérapie. Cependant, dans plus de 60% des cas, la maladie rechute ou résiste au traitement. Il est donc urgent de trouver de nouvelles cibles thérapeutiques pour ces cancers.

LB-TJ
Cellules issues de la première lignée cellulaire établie à partie d'une biopsie de patient atteint de LB-TJ

Les cellules tumorales se développent au sein d’un microenvironnement tissulaire favorable à leur survie, à leur croissance et à leur migration. Les macrophages associés aux tumeurs sont des cellules immunitaires importantes de ce microenvironnement. De nombreux macrophages sont retrouvés dans les tumeurs de LB-TJ sans que nous connaissions le type d’interaction entre les macrophages et les cellules tumorales. Cette absence de données est sans doute due au manque de modèle d’étude de ce cancer.

TRIO 2
Équipe Translational Research on Oncodermatology and Rare skin diseases (TRIO 2),
BoRdeaux Institute of Oncology - UMR 1312 INSERM / Université de Bordeaux

Notre laboratoire a été le premier à développer des modèles d’étude de LB-TJ en établissant une lignée cellulaire ainsi que des greffes chez la souris à partir de biopsies de patients.

Dans ce projet, nous proposons :

  • 1) de poursuivre l’établissement de modèles de LB-TJ représentatifs de l’hétérogénéité de ces tumeurs,
  • 2) d’étudier grâce à ces modèles les relations fonctionnelles entre cellules tumorales et macrophages,
  • 3) de cartographier et de caractériser la présence de macrophages dans les tumeurs par une technique de multi-marquage des cellules au sein des tissus en recherchant un possible impact sur la survie des patients ou la réponse aux médicaments.

Une meilleure connaissance des interactions entre cellules tumorales et macrophages permettra d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et ainsi d’élargir l’offre de soins pour les patients, qui reste à ce jour restreinte.


Fiche du projet

Appel d’Offre Appel d’Offres classique de la Société Française de Dermatologie et de son Fonds de dotation
Septembre 2022
Porteur du projet Laurence BRESSON-BEPOLDIN
Parrainage Marie BEYLOT-BARRY
Attribution 32,000 €
Thématique Lymphome cutané 12 (principale thématique de recherche)
Cancers 80
Structure(s) de recherche Recherche translationnelle en cancérologie cutanée et maladies cutanées rares (TRio2)
Équipe 5
INSERM U 1312 (BRIC)
Bordeaux Institute of Oncology
Université de Bordeaux
Situation (Ville) Bordeaux
Mise à jour le 2023-01-17 02:31:38

En savoir plus sur dermato-info.fr

Remonter