Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie

L’intérêt thérapeutique des inhibiteurs de PDE4 dans les mélanomes mutés sur NRAS ou NF1

mélanome

Bourse de Master 2 de la SFD

Actuellement interne de Dermatologie-vénéréologie en 8ème semestre à Paris, je suis une ancienne étudiante de l’Université de médecine de Paris Ouest. Au cours de mon internat, j'ai toujours eu un grand intérêt pour la dermato-oncologie et ce d’autant plus que nous sommes dans une période de grandes avancées dans le traitement des cancers cutanés.

Le mélanome est responsable de plus de 1600 décès par an en France. La voie MAPK (Mitogen Activated Protein Kinase) joue un rôle majeur dans la prolifération et la survie des mélanomes. Elle est majoritairement activée par des mutations de BRAF, NRAS, NF1. Plusieurs traitements ciblés, inhibiteurs de BRAF et de MEK sont des traitements du mélanome muté sur BRAF. Cependant, bien que la voie MAPK soit activée dans les mélanomes mutés sur NRAS et NF1, ces derniers sont réfractaires aux thérapies ciblées actuelles.

La voie de l'AMPc stimule la différenciation mélanocytaire, cette voie est inhibée par des phosphodiestérases (PDE), enzymes qui hydrolysent l'AMPc. Il est démontré que PDE4 est surexprimée dans les mélanomes avancés et les métastases. Plusieurs inhibiteurs de PDE4 traitent l'inflammation et leur utilité dans le traitement du cancer commence à être étudiée.

Objectif

Nous souhaitons développer un projet pour déterminer l’intérêt thérapeutique des inhibiteurs de PDE4, en particulier en combinaison avec les inhibiteurs de MEK, dans les mélanomes mutés sur NRAS ou NF1.


Fiche du projet

Appel d’Offre Appel d’Offre
Mars 2020
Porteur du projet Donatienne De CLIPPELE
Parrainage Nicolas DUMAZ
Attribution 25,000 €
Thématique Mélanome
Structure(s) de recherche Onco-dermatologie, immunologie et cellules souches cutanées : oncogenèse des mélanomes
Équipe 2
Mise à jour le 2020-07-21 13:00:00

En savoir plus sur dermato-info.fr

Remonter