Logo du Fonds de dotation de la Société Française de Dermatologie

Étude de l’expression de CD83 par les lymphocytes B dans le sang et la muqueuse de patients atteints de pemphigus

dermatose bulleuse auto-immune

Étude de l’expression de CD83 par les lymphocytes B dans le sang et la muqueuse de patients atteints de pemphigus et étude in vitro de l’inhibition de la production d’anticorps anti-dsg1 et 3 par anticorps anti-CD83

Bourse de thèse financée (30.000 €) grâce à un don du laboratoire Sanofi au Fonds de dotation, après sélection indépendante par le comité des bourses de la SFD.

Li2P, INSERM UMR 1125
>Li2P, INSERM UMR 1125

Le pemphigus est une maladie bulleuse, responsable de bulles et d’érosions touchant la peau et les muqueuses, liés à une dérégulation du système immunitaire où les anticorps du patients vont cibler des cellules de la peau et induire les symptôme cliniques. Au cours des dix dernières années, le traitement par rituximab, qui détruit les lymphocytes B produisant ces anticorps, a permis d’améliorer de façon importante la prise en charge des patients. Cependant, certains sont résistants ou rechutent sous ce traitement. Les recherches visent actuellement à définir des marqueurs prédictifs d’efficacité et de suivi d’activité du pemphigus sous traitement par rituximab, et à identifier de nouvelles cibles thérapeutiques.

Les données préliminaires de notre équipe font suggérer que l’expression par les lymphocytes B de CD83, une molécule impliquée dans la régulation immunitaire sous sa forme membranaire et soluble, puisse constituer un marqueur d’activité du pemphigus.

pemphygus

Objectif

Notre étude vise donc à analyser l’expression de CD83 par les lymphocytes B dans les tissus lésés et de mesurer son taux soluble dans le sang pour estimer si ces paramètres peuvent avoir un intérêt comme marqueur d’activité. Enfin nous étudierons l’effet du blocage de CD83 sur la production d’anticorps in vitro afin de mieux comprendre le rôle de CD83 dans le pemphigus et son intérêt comme cible thérapeutique.

Le Dr Gérôme BOHÉLAY, dermatologue, est engagé dans sa 3ème année de thèse de science, après 4 ans de clinicat à l’Hôpital Avicenne (AP-HP, Bobigny). Sur l’année universitaire 2020-2021, il poursuivra ses recherches sur la thématique du pemphigus au sein des équipes de recherche des UMR INSERM 1125 et 976, et en coopération avec le Singapore Immunology Network (SIgN).


Fiche du projet

Appel d’Offre Appel d’Offre
Mars 2020
Porteur du projet Gérome BOHELAY
Parrainage Philippe MUSETTE
Attribution 30,000 €
Sponsor Sanofi
Thématique Dermatose bulleuse auto-immune
Structure(s) de recherche Physiopathologie, cibles et thérapies de la polyarthrite rhumatoïdeINSERM UMR 1125 (Li2P)
UFR de Santé, Médecine et Biologie Humaine
Mise à jour le 2020-07-21 13:00:00

Soutien

Sanofi

En savoir plus sur dermato-info.fr En savoir plus sur fimarad.org

Remonter